AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 cosmic love ☞ barths

Aller en bas 
AuteurMessage
Magareth Preston

Magareth Preston

Messages : 15
Date d'inscription : 26/09/2010
→ Pseudo : orchestra.
→ Credits : paweke
→ Statut : célibataire

CHARACTER SHEET
Âge: 27
Relationships:

cosmic love ☞ barths  Empty
MessageSujet: cosmic love ☞ barths    cosmic love ☞ barths  Icon_minitimeDim 3 Oct - 19:49


cosmic love ☞ barths  2dsfl6p
Magareth Preston & Barths Fitzegarld
Les derniers consommateurs du service de midi venaient à peine de sortir: il était trois heures de l'après-midi, j'étais ravie de voir que mon restaurant semblait marcher 'comme sur des roulettes' ces derniers temps... le midi, les clients arrivaient tôt et quittaient le lieu à une heure plutôt tardive et le soir, les rendez-vous étaient parfois tellement nombreux que nous conseillions à certains clients, de réserver. La gestion était elle aussi, difficile mais mon talent en la matière m'ôtait toute crainte de perdre le contrôle, tout était prévu dans les moindres détails. D'autant plus, mon personnel – nouveau et désormais au complet – excellait en la matière, j'étais dans un état de confiance absolue concernant mon affaire. Je venais de refermer la porte du restaurant en adressant un au revoir chaleureux à dernières clients qui commençaient à avoir le nez rouge avec le bon vin blanc que je leur avais conseillé – et qui, personnellement était un de mes préférés. Mon regard se déposa alors sur toutes les chaises désormais vides de la salle, je songeais, immobile. Le travail avait été rude depuis ce matin et j'avais la possibilité de m'offrir une voire deux petites heures de repos avant le début de la soirée où je reprendrais mon rythme de travail acharné: choix du menu principal, présentation des tables ect. Marchant à vive allure jusque la cuisine j'informai mon personnel de mon départ. Attrapant mon sac et ma veste, je filai alors jusque la sortie dans les rues d'Atlanta. Mes pensées s'accrochaient immédiatement à une et même personne: Barths, c'est avec lui que j'avais envie de dépenser mon temps avant la reprise du boulot, j'avais vraiment très envie de le voir et puis lui aussi ça ne fait aucun doute... Barths, un amour d'homme, il est si mignon avec son air timide et gêné, son sourire qui part sur le côté lorsqu'il ne sait pas quoi répondre... c'est un homme irrésistible. Je me suis mises alors rapidement à fouiller dans mon sac à main – un vrai bordel – où j'avais bien pu mettre mon téléphone? Dans ma longue quête, je pris une pause pour allumer une cigarette avant de trouver miraculeusement mon petit engin technologique – celui que j'avais acheté quelques semaines auparavant – je cherchais alors en vain son nom das mon répertoire... « Barths, Barths... ah te voilà! » alors que je pressai la touche 'appeler' j'abandonnai directement l'appel. Et si j'en profitais pour lui faire un petite surprise? J'étais persuadée que cela lui ferait plaisir: direction le garage!
Le garage était sans doute le temps où Barths passait le plupart de son temps, j'étais persuadée de le trouver là-bas, au pire des cas je lui téléphonerais et 'bye-bye' la surprise, mes pas résonnaient dans la petite ruelle peu rassurante qui annonçait l'entrée du garage, j'aurais peut-être du passer me changer mettre quelque chose de plus adéquate à ma visite, non j'avais abandonné le projet robe – et donc un détour à la maison – pour un jean des plus sobre et un petit débardeur fleuri qui se mariait parfaitement avec le temps actuel. Je mis fin à mes pas, recherchant dans mon sac un petit miroir pour me retaper un petit peu. La remise en beauté terminée je repris la cadence, mettent un pas dans le garage. Une petite présentation et un joli sourire s'imposaient. « Bonjour. » « Bonjour! » « Excusez-moi, est-ce qu'il serait possible de voir Barths, Barths Fitzgerald, il travaille ici. » Le jeune homme me sourit, puis ajouta calmement: « Je vous demande un instant. » Et il partit, me laissant seule dans le garage, j'observais un moment les alentours, il est vrai que le milieu était bien différent de mon restaurant. L'endroit me rappela quelques souvenirs, des souvenirs que j'avais partagés avec un de mes oncles, il possédait plusieurs motos dans un grand garage personnel, un garage dans lequel j'avais l'habitude de jouer plus petite. Je patientais donc, un sourire aux lèvres évadée, dans mes songes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
cosmic love ☞ barths
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» you were supposed to love me | NEMO
» hate that i love you (enya)
» ral matte
» [Vends] 200 sketches pour développer la compréhension du langage oral -> écrit NEUF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BALLET OF HEARTS. :: 
    ATLANTA
 :: Mechanichs & collison
-
Sauter vers: