AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 she poisoned me like a virus ☂ irina.

Aller en bas 
AuteurMessage
Emrys Broderick

Emrys Broderick

Messages : 120
Date d'inscription : 25/09/2010
→ Pseudo : american vintage anciennement r-adio
→ Credits : Primple
→ Statut : célibataire

CHARACTER SHEET
Âge: 23 ans
Relationships:

she poisoned me like a virus ☂ irina. Empty
MessageSujet: she poisoned me like a virus ☂ irina.   she poisoned me like a virus ☂ irina. Icon_minitimeMer 29 Sep - 18:09


she poisoned me like a virus ☂ irina. Megfoxban02
crédit ; eagle
Sortant du vestiaire en tout hâte, je n'avais même pas remarqué que Malachi me suivait, trop occupé par mes pensées dans lesquelles un nom résonnait à tue-tête : celui d'Irina. « Où vas-tu pour te presser ainsi Ted ? » Je me suis retourné vers lui, il ne manquait plus que ça. Il avait beau être mon meilleur ami, j'aurais préféré qu'il me laisse aujourd'hui. Et, à en voir son sourire malicieusement diabolique, il en connaissait la raison. « Je vais prendre l'air, j'en ai besoin. » « Je t'accompagne. » Mais quel enfoiré ! « Fais pas le con Malachi, laisse moi. » Son sourire devint triomphant et son regard semblait me dire "j'avais raison". « Dis bonjour à Irina pour moi et n'oublie pas de lui rappeler qu'on doit se boire un café elle et moi. » Il s'était éloigné, en insistant bien sur le "elle et moi". « Ouais c'est ça, compte sur moi... » Il ne me connaissait que trop bien, bien qu'il ignorait encore tout de la mort de mon frère. Irina était la seule au courant, parce qu'elle faisait partie de la famille, mais je n'avais aucune envie d'en parler à mes amis. Malachi savait que je me montrais bien trop possessif envers ma cousine, mais c'était ce qui devait lui plaire. Le voir essayer de la séduire avait le don de m'énerver et il en jouissait. Je ne la voulais que pour moi mon Irina. Le pire, c'est qu'il était mon meilleur ami mais je ne pouvais rien lui reprocher étant donné qu'elle était ma cousine. Je ne pouvais que lui dire que je ne voulais pas qu'elle fréquente des gars comme lui, qu'il était une mauvaise fréquentation pour elle et qu'il n'avait pas intérêt à mettre ses sales pattes sur son corps étant donné que ses pensées n'étaient que mauvaises intentions. Il fallait avouer qu'Irina était une de ces filles qui faisaient se retourner tous les garçons : des courbes magnifiques, une odeur envoutante, des cheveux de lionne, un visage proche de la perfection. Mais pour moi, Irina était bien plus qu'une simple cousine, elle m'avait envouté depuis le début, elle était devenu mon héroïne et je ne pouvais plus m'en passer. Ça, Malachi l'ignorait. Il ignorait tout de notre étrange relation et cela était mieux ainsi.

La rejoindre à la patinoire, c'était ce qu'elle avait dit. J'y suis entré, patins aux pieds et je l'ai immédiatement remarquée. Ses cheveux bruns dansants, mouvements gracieux, pas de doute c'était bien la dangereuse cousine. Je me suis d'abord mis à la suivre, de loin, profitant un peu de ma solitude mais sachant très bien que je n'allais pas supporter très longtemps de la voir si près sans être à ses côtés. Je me suis laissé emporté sur la glace, c'était différent de la danse, mais grâce au talent que j'avais acquis à Atlanta School Ballerinas, cela me semblait plus facile à chaque fois. J'avais presque envie de danser, mais je n'aimais pas attirer l'attention. Alors je me suis rapproché d'elle, de plus en plus, jusqu'à me placer dans son dos et saisir ses poignets de mes mains. Mon nez dans ses cheveux, je me suis enivré de cette odeur délicieuse qui m'avait tant manqué. « Après tout ce temps, tu n'as toujours pas changé ton parfum. » Et ce n'était pas pour me déplaire, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



she poisoned me like a virus ☂ irina. Empty
MessageSujet: Re: she poisoned me like a virus ☂ irina.   she poisoned me like a virus ☂ irina. Icon_minitimeMer 29 Sep - 18:48

Cela faisait un certain temps que je n'avais pas revu Teddy, et c'est comme je ressentais une sorte de manque. Notre relation était forte, elle s'était éteinte comme un feu pour être rallumé ensuite lors de nos retrouvailles. Je ne pourrais pas dire qu'il fait parti de mon sang mais c'est comme cela que je le voyais. Après tout il n'était qu'un simple cousin mais pas pour moi. Nous étions presque comme des jumeaux, fusionnels. Il était essentiel à ma vie comme je pouvais l'être à la sienne. Quelques fois, je serrais les poings discrètement lorsqu'il exécutait une figure un peu périlleuse à mon goût ayant toujours cette peur au fond de moi qu'il se casse quelque chose. Je lui avais envoyé un message lui disant de me retrouver à la patinoire de la ville. Cet endroit me rappelait tout simplement les immenses patinoires de Russie, dans lesquelles j'allais lorsque j'étais enfant. Un sourire se posa sur mes lèvres avant d'enfiler mes chaussures, prête pour affronter le léger froid qu'il y avait dehors. Ici, le froid semblait être chaud comparé à Moscou. J'aimais beaucoup le climat d'Atlanta et cela me permettait aussi d'oublier un peu mon père. Je marchais tranquillement jusqu'à la patinoire, me demandant si Teddy était déjà arrivé. Malheureusement ce ne fut pas le cas lorsque je pénétrais dans l'enceinte, demandant des patins. Je regardais la foule derrière moi, en pensant que peut-être l'école l'avait retardé, qu'un de ses profs l'avait fait faire des pirouettes encore et encore. Je regardais une dernière fois vers l'entrée avant de m'engager sur la piste de glace. Je regardais avec un léger sourire, des gens faire pour la première fois du patin et d'autre faisait des sauts, comme prédestiné à devenir patineur professionnel. Où alors je ne faisais guère attention aux chuchotements de quelques garçons qui me regardait d'un air très intéressé par ma personne. Je regardais droit devant moi, trouvant le temps long. Je n'aimais pas le retard. Voilà une chose chez moi qui me mettait en colère. Puis soudain, je sentis des mains s'envelopper autour de mes poignets brutalement. Une tête se colla contre ma chevelure, je fus surprise avant de reconnaître la voix de Teddy. Je me retournais, lui adressant un regard peu amène puis je souriais. « Idiot, tu as faillit me faire tomber. » Je lui pris la main pour nous éloigner de la piste et sortir sur le côté. « Non, comme tu peux le voir rien n'a changé Ted. » dit-je avec un sourire en coin. Je le pris alors dans mes bras, pour l'enlacer aussi fort que je pouvais. Je savais bien qu'il n'allait pas disparaître mais je faisais tout comme. Je me défis de son étreinte pour l'embrasser sur la joue. « Tu as intérêt à te faire pardonner parce que tu sais bien que je déteste que l'on soit en retard Teddy. »
Revenir en haut Aller en bas
 
she poisoned me like a virus ☂ irina.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cyto megalo virus ????
» Jolies, les feuilles d'automne !!!
» Hépatite C
» Une nouvelle victime du virus MAC !
» "Moluscom"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BALLET OF HEARTS. :: 
    ATLANTA
 :: Georgia Rink
-
Sauter vers: